Plateforme CyberSec

La plateforme CyberSec est adossée au programme de recherche Cyber Sécurité (PST CS) de l'Institut Charles Delaunay (ICD) de l'Université de Technologie de Troyes (UTT). Elle constitue un environnement de développement, de test et de qualification de solutions pour la sécurité des systèmes d'information et pour la lutte contre la cybercriminalité. Elle est également destinée à favoriser les partenariats universitaires et industriels dans ces thématiques. La plateforme actuelle est structurée autour de trois principales thématiques regroupant les travaux de recherche et de valorisation du programme Cyber Sécurité.

Système DIF

Le système DIF (Digital Image Forensics) propose l'accès à une base de données de supports numériques, de type image et vidéo, sains, altérés ou modifiés ainsi que tous les paramètres nécessaires à leur caractérisation. Trois axes de recherche utilisent le système DIF à savoir le développement d'outils d'identification du modèle d'appareil photographique à partir d'une image numérique, le développement de méthodes de certification de l'authenticité d'un contenu multimédia et le développement d'outils de recherche d'informations cachées.

Système Déj@Vu

Le système Dej@Vu est l'une des composante de la plateforme CyberSec qui a pour objet la mise en place d'une plateforme d'analyse de données pour la compréhension du cycle de vie des trajectoires d'événements dans les systèmes interconnectés. Le système Dej@Vu est dédié à l'expérimentation et la validation d'outils destinés à la lutte contre la criminalité par le monitoring d'événements complexes depuis leurs naissances. Il s'agit donc d'offrir le cadre et les outils pour l'expérimentation d'approches innovantes pour la compréhension des règles qui gouvernent la formation et le cycle de vie de certains événements enfouis dans de grandes masses de données comportementales.

Système CloudSec

Le système CloudSec est un environnement d'expérimentation fondé sur une architecture de data-center qui a pour objectif de permettre la reproduction de comportements malveillants ainsi que la mise en œuvre et l'évaluation de solutions de détection et contre-mesures pour les architectures de réseaux et services de l'Internet du Futur. Il se concentre spécifiquement sur deux axes qui portent sur :
- l'expérimentation in vivo de nouveaux paradigmes de communication, et plus spécifiquement ceux fondés sur les réseaux orientés contenu déployés dans un contexte de virtualisation de fonctions réseaux
- la reproduction de comportements malveillants dans les environnements virtualisés.